Lien pratique avec le terrain - altises sur colza

Article
9/5/2022
Partager l’article
Lien pratique avec le terrain - altises sur colzaLien pratique avec le terrain - altises sur colza

Le traitement sur les larves d'altises se déclenche en fonction du nombre de larves présentes dans le colza et de son développement. Le meilleur moyen de décider ou pas d'une intervention reste de faire un test Berlèse sur les colzas associés à une pesée.


Comment optimiser ma gestion des altises sur colza ?

Ce test est simple :

- Prélèver 20 plantes (4 * 5 plantes consécutives);

- Effeuiller le haut des tiges et place les pieds sur un grillage au dessus d'une coupelle d'eau avec un peu de liquide vaisselle;

- Laisser sécher pendant une quinzaine de jours dans une pièce à 17/18°C et assez sèche;

- Compter le nombre de larves : les larves d'altises ont les 2 extrémités sombres et 3 paires de pattes.

En même temps que le test, il est possible de réaliser une pesée, cela permettra d'estimer la croissance du colza et sa tolérance aux larves : prélever les pieds sur 1m2 et peser l'ensemble.

Un colza poussant et suffisamment développé sera capable de supporter 5 larves par pieds. Tandis qu'un colza peu développé ou freiné (phyto, défaut d'alimentation, redémarrage bloqué) sera sensible à 3 larves par pieds.

Le traitement se fera avec un Boravi WG 1,5L/ha + adicidifiant (attention : 2 utilisations max par campagne). On visera un créneau avec un peu de douceur suite à l'application (T° > 7°C).

Des essais semblent montrer une bonne efficacité d'une application d'octaborate à 4 kg/ha mais nous sommes en train de confirmer cette technique.

Le test Berlèse est à renouveler à minima autour de Noël pour suivre l'évolution de la présence des larves.

Les altises peuvent entraîner des dégâts importants

Les pertes directes sont difficiles à estimer mais un colza miné par les larves d'altises sera :

- plus sensible aux aléas climatiques et notamment au gel;

- plus sensible à d'autres ravageurs dont les méligèthes;

- influencé fortement par le bon positionnement des interventions suivantes (fractionnement de l'azote, fongicide, intervention méligèthes...).

La mise en place des leviers agronomiques reste le meilleur moyen de limiter les interventions et sera toujours favorable au développement du colza (semis précoce, gestion de la fertilisation).

Un boravi WG coûte environ 40 €/ha (passage compris) : cela représente  moins d'1 q/ha avec les cours actuels.

3 points clé à retenir

- Point 1 : les dégâts des larves sont décorrélés à la présence des adultes : c'est une observation à part.

- Point 2 : un colza bien poussant sera toujours moins sensibles aux larves d'altises.

- Point 3 : le test Berlèse est un bon outil pour observer les larves mais aussi le développement du colza. il est à réaliser 2 fois.

Sources bibliographiques

https://arena-auximore.fr/wp-content/uploads/2014/12/ALTISE_WEB.pdf

https://www.terre-net.fr/observatoire-technique-culturale/strategie-technique-culturale/article/methode-berlese-en-colza-des-larves-d-insectes-a-ne-pas-confondre-217-131620.html

https://www.terresinovia.fr/-/larve-grosse-altise-colza?gclid=CjwKCAiAp8iMBhAqEiwAJb94z-EielrR8FR1AkxdBKFXzrwWItvNzxRkui75S_A142Ub8ufPwzMYsxoC0bgQAvD_BwE

Obtenez votre conseil stratégique gratuit
Rejoignez notre communauté pour obtenir votre conseil stratégique gratuit, accéder à nos tours de plaine et échanger avec nos membres.
Se faire rappeler
Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter