Retours d'expérience d’auto-construction de la part de membres AgroLeague

Article
9/5/2022
Partager l’article
Retours d'expérience d’auto-construction de la part de membres AgroLeagueRetours d'expérience d’auto-construction de la part de membres AgroLeague

L'autoconstruction représente une solution plus abordable lorsqu'on fait le choix d'un semoir en demis direct.Point de vigilance : l’autoconstruction est gourmande en temps et peut entraîner des pertes si la machine n’est pas au point.

Il est plus facile d’autoconstruire un semoir à dents qu’un semoir à disques donc si on veut avoir les deux sur la ferme pour être bien équipé, mieux vaut investir dans un semoir à disques et construire son semoir à dents.

Cela est d’autant plus vrai si l’on reçoit des primes de l’Etat. Dans ce cas, peut être est il plus judicieux d’investir dans un semoir à disques car cela laisse la possibilité de construire son semoir à dents.

Il n'y a pas 2 semoirs autoconstruits identiques. Chacun fait selon ses possibilités, son contexte et son avancée technique. On va voir ici les retours d'expérience des membres de la League.

Le retour d'expérience de Stéphane Matry

SEMOIR AUTO-CONSTRUIT : PARTIE 1 - L’EXPÉRIENCE DE STÉPHANE MATRY

Le retour d'expérience de Paul Champouillon

SEMOIR AUTO-CONSTRUIT : PARTIE 2 - L'EXPÉRIENCE DE PAUL CHAMPOUILLON

Le semoir à dents fines BARTSEM de Fabien Labrunie


Obtenez votre conseil stratégique gratuit
Rejoignez notre communauté pour obtenir votre conseil stratégique gratuit, accéder à nos tours de plaine et échanger avec nos membres.
Se faire rappeler
Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter