Gestion des limaces

Ravageurs
9/5/2022
Partager l’article
Gestion des limacesGestion des limaces

J’ai une grosse problématique limaces sur ma ferme, quels sont les leviers disponibles pour les gérer au mieux ?

Sur céréales, le plus important est protéger et dynamiser la période d'attaque de la levée à 3 feuilles ; au delà, les dégâts peuvent persister, jusqu’à l’épiaison, mais ont peu de répercussions.

Les limaces s’abritent et se déplacent dans les anfractuosités du sol. Les sols argileux, motteux, leurs sont favorables ; au contraire, elles sont plus rares dans les sols sableux.

Les préparations motteuses, soufflées, leurs fournissent des abris. La limitation du travail du sol est interessante pour éviter de créer des mottes. Autrement il convient de réaliser une préparation fine du sol pour casser les mottes qui sont l’habitat des limaces.

Le roulage du sol après semis détruit les abris, et limite temporairement leur activité en surface.

Suivi :

La limace étant un animale nocturne, privilégier des observations sur la parcelle le soir en condition humide.

Il est conseillé de disposer des pièges (carton plastifié ou simple planche par exemple), de s'assurer du bon contact sol-piège et de contrôler régulièrement le nombre de limaces sous le piège. Pour être efficace, un piège doit être posé au sol afin de conserver l’humidité et de réduire les écarts de températures. Il est important de les humidifier par un trempage préalable et de les positionner en fin de journée pour un relevé le lendemain matin avant que la température ne soit trop élevée. Idéalement, plusieurs pièges (quatre si possible, pour couvrir au moins 1 m²), espacés d’au moins cinq mètres, doivent être positionnés en bordure de parcelle - lieu des premières attaques de limaces - mais aussi à l’intérieur de la parcelle.

Au-delà de 20 limaces/m2, une protection doit être envisagée avec des produits à base de métaldéhyde ou de phosphate ferrique (produit considéré comme biocontrôle), par une application en plein en surface sur limaces grises, et de préférence en mélange à la semence en présence de limaces noires.

Traitements anti-limaces :

  • Avant le semis :

En cas de risque fort (conditions très favorables aux limaces pendant l’interculture et observations ou piégeage) réaliser une application de granulés antilimaces au moins 15 jours avant le semis (favoriser le Sluxx HP 4-5 Kg/ha pour cette intervention). Ce délai permet de profiter de toute l’efficacité du produit avant qu’il ne soit incorporé dans la terre. Dans tous les cas, cette application ne peut pas remplacer celle conseillée au semis.

  • Après le semis :

Le traitement positionné en plein, 4 à 5 jours après le semis (SluxxHP 5kg ou Métarex Ino 5 kg/ha par exemple) est celui qui donne les meilleurs résultats, il permet de réduire d’environ un tiers la perte de pieds. À ce stade les limaces n’ont que les granulés pour se nourrir, car la graine est peu accessible et encore dure avant imbibition. Un renouvellement du traitement aux premiers dégâts améliore un peu la protection. Après semis si le risque est élevé (+20 limaces/m2), un traitement est recommandé (65 granulés/m2).

Le plus souvent, les limaces grises sont majoritaires, les granulés doivent être épandus en surface. Si les limaces noires dominent, il est conseillé d'appliquer les granulés dans la ligne de semis (4-5 kg/ha ou 1,5 kg/ha de metarex dans ligne de semis), tout en réalisant également une application en surface.

Rejoignez AgroLeague
Les agronomes AgroLeagues vous donnent un conseil personnalisé pour prendre les meilleurs décisions sur votre ferme. Accéder à nos tours de plaine et rencontrez des agriculteurs qui font face aux mêmes problématiques que vous.
Echangez avec un animateur
Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter