Limaces TDP

Agronomie
15/6/2022
Partager l’article
Limaces TDPLimaces TDP

Deux principaux types de limaces en agriculture

→ Environ 100.000 espèces.

mucus (qui sert à la communication notamment).

deux paires de tentacules : Une pour les yeux et l'autre pour l’odorat (très développé) et goût

La limace grise ou loche (Deroceras reticulatum)

Limace grise ou loche (Deroceras reticulatum)
Limace grise ou loche (Deroceras reticulatum)

  • Adulte elle est de couleur gris beige, jeune elle est plutôt rouge violacée ;
  • Mesure entre 4 et 5 cm ;
  • Le mucus sécrété est blanc, laiteux et abondant ;
  • Vit à la surface du sol ou dans les 7 - 8 premiers cm ;
  • Le plus souvent, les limaces grises sont majoritaires sur les cultures, les granulés doivent être épandus en surface.

La limace noire ou horticole (Arion hortensis)

Limace noire ou horticole (Arion hortensis)
Limace noire ou horticole (Arion hortensis)

  • Adulte elle est de couleur noire, tandis que jeune elle est gris bleuâtre ;
  • Mesure de 2,5 à 4 cm ;
  • Son mucus est incolore ;
  • Plus difficile à observer car elle vit principalement dans le sol ;
  • Si les limaces noires dominent, il est conseillé d'appliquer les granulés dans la ligne de semis, tout en réalisant également une application en surface.

Cycle de vie de la limace

—> L'activité de la limace varie beaucoup selon les conditions de température et d'humidité.

La limace est un animal à sang froid & nocturne actif par temps très humide

Le cycle de vie des limaces, tout comme leur densité de population, vitesse de reproduction et croissance sont conditionnés par les conditions climatiques, la lumière et la nourriture disponible :

  • Les hivers doux favorisent le taux de survie des œufs, des jeunes limaces et leur développement ;
  • Les hivers secs et froids peuvent induire une diminution des populations vivant sur une parcelle.

Les limaces ont un cycle de vie particulier

Hermaphrodites, elles s'autofécondent et peuvent pondre jusqu'à 300 oeufs d'aout à octobre qui éclosent au printemps suivant dès que la température atteint 5°C.

  • Leur optimum de température est situé à 18°C ;
  • Elles sont inactives à 0°C ;
  • Elles meurent à -3°C (généralement enfouies à ces températures).

Si le printemps est sec, les œufs peuvent demeurer viables pour une période de temps plus longue et éclore lorsque les conditions seront favorables.

3 à 4 mois leur sont nécessaires pour atteindre la maturité sexuelle, en fonction de la température.

Les adultes survivent à l’hiver et leur espérance de vie est de 9 à 13 mois.

Une limace peut parcourir en moyenne 3 m/jour par la sécrétion d’un mucus qui lui permet de glisser plus facilement. Ce mucus lui permet de se protéger de l’assèchement et de la préserver des infections grâce à ses propriétés antibiotiques.

Sans eau ou humidité, la limace ne peut pas produire de mucus, et par conséquent, ne peut pas se déplacer. Elle se réfugie dans le sol pour attendre le retour des pluies.

Alimentation

Limaces sur blé dans l’Aube (10)

Omnivores, leur nourriture est variée :

  • Tissus végétaux;
  • Champignons;
  • Déchets animaux.

Elles ont une attirance particulière pour les plantes déjà endommagées.

Une limace peut ne pas manger durant plusieurs jours et ingérer jusqu'à l'équivalent de la moitié de son poids en une seule nuit.

La limace grise absorbe entre 30 et 50 mg/jour, la grosse limace peut ingurgiter entre 5 et 10 g/jour.

ctavraimentcool

Niveau de sensibilité des cultures aux limaces et seuils de nuisibilité

Les cultures ont des sensibilités très différentes face à ces ravageurs :

  • L’indice de sensibilité du blé est de 0,50 ;
  • Sur colza il atteint un maximum de 3,91 ;
  • Le tournesol suit en culture de printemps avec un indice de 3,65.

Les limaces peuvent créer des dégâts sur les cultures tant que les plantes ne sont pas fortes et vigoureuses. Le tableau suivant résume les stades les plus sensibles selon les cultures :

Risque d’attaque par les limaces en fonction de la culture (ADAMA, 2019)
Risque d’attaque par les limaces en fonction de la culture (ADAMA, 2019)

Certains facteurs favorisent ou défavorisent la prolifération des limaces

Facteurs favorables aux limaces :

  • Sols argileux (lié à l'humidité) & motteux ("refuges à limaces") ;
  • Interculture courte avec de la nourriture ⚠️ OUI MAIS ;
  • Matière Organique en surface (nourriture) ;
  • Préparations des terres superficielles et semis direct : sans assèchement du sol par un travail du sol, le milieu est plus favorable aux limaces ;
  • Semis à disque, lissé ("autoroute à limace") ;
  • Semis non-recouvert et à faible profondeur : d'un point de vue alimentaire, le germe est plus riche et plus sensible que la plantule une fois développée ;
  • Maintien de repousse de colza en interculture.

Facteurs défavorables aux limaces :

  • Sécheresse ;
  • Sol sableux ;
  • Interculture longue (sans nourriture) ⚠️ OUI MAIS ;
  • Préparation du sol avec labour ⚠️ OUI MAIS ;
  • Sol rappuyé (le tour du champ est souvent mieux que l'intérieur);
  • Semis bien recouvert, semoir à dents.
Rejoignez AgroLeague
Les agronomes AgroLeagues vous donnent un conseil personnalisé pour prendre les meilleurs décisions sur votre ferme. Accéder à nos tours de plaine et rencontrez des agriculteurs qui font face aux mêmes problématiques que vous.
Echangez avec un animateur
Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter