Désherbage et régulation

Article
9/5/2022
Partager l’article
Désherbage et régulationDésherbage et régulation

La céréale implantée doit avoir un programme de désherbage adapté à la pression adventices

Les programmes de désherbage automnaux classiques n'ont que peu d'effet sur les couverts permanents. Cela permet de contrôler efficacement les graminées adventives (vulpin / ray grass).

Si un glyphosate a été appliqué au plus près de la levée de la céréale, le traitement de pré-levée n'est pas justifié, hors cas exceptionnel. Un traitement basique (défi 3L + compil 0,15 /// ou /// fosburi 0,6L) au stade 1 feuille de la céréale permet d'avoir un spectre d'efficacité assez complet sur la flore adventices.

⚠️ Derrière colza, dans un couvert permanent où les repousses de colza sont importantes, peut être envisagé l'ajout d'un produit type metsulfuron-methyl (Allié à 10 - 15 g) afin d'éliminer définitivement ces repousses au stade 1 feuille de la céréale. Elles auront certainement détoxifié l'application de glyphosate et se seront remises à pousser. Leur élimination est donc importante pour éviter toute concurrence par la suite.

La régulation du CVP à l'automne

Si l'automne est doux, et que le couvert permanent finit par repartir et ne pas entrer en dormance, une gestion peut être nécessaire selon les possibilités de désherbage.

Le but est de laisser le peuplement de la culture se mettre en place correctement sans subir la concurrence du CVP (ombrage essentiellement dans une période ou la luminosité décroit).

Les sulfonylurées type Allié sont les plus souvent utilisées. ⚠️ Attention, ces produits mettent souvent 10 à 20 jours avant de montrer des signes d'efficacité selon les températures. Il est donc recommandé d'anticiper : ne pas attendre trop longtemps que le couvert se développe pour agir.

L'utilisation de produit de contact type carfentrazone est possible. Dans cette période, il est conseillé d'intégrer les interventions herbicides de sortie hiver habituelles si besoin car la priorité est la maîtrise des adventices dans la parcelle, donc si nécessaire, la destruction du CVP. Il est important de garder en tête que l'on on récolte la céréale et non le couvert.

Le tableau ci-dessous d'Arvalis présente la sélectivité sur des couverts de légumineuses sous blé d’une application d’herbicide d’automne ou sortie d’hiver.

Sélectivité sur des couverts de légumineuse sous blé d’une application d’herbicide d’automne ou sortie d’hiver (hors inhibiteurs de l'ALS et hormones) - Sélectivité quelques jours après le traitement et en fin de cycle du blé (source : Arvalis, 2020)

L'efficacité des herbicides pour réguler le couvert permanent dépend de plusieurs facteurs :

- L'espèce choisie comme couvert permanent : le lotier corniculé et la luzerne sont les moins sensibles aux désherbages;

- L'âge du couvert : plus le couvert est ancien sur la parcelle, moins il est sensible aux herbicides;

- Les stades du couvert : plus le stade est avancé, moins la plante est sensible. De même, l'entrée en dormance hivernale du couvert doit être prise en compte dans la nécessité ou non de régulation. Dans tous les cas, une adaptation de la dose est à prévoir.

Il est indispensable de continuer la surveillance après l'hiver et la régulation du couvert.

Les bases de la gestion pragmatiques du CVP

- Selon les possibilités de semis et pour pouvoir bien implanter la céréale : broyage préalable.

- Selon la présence ou non d'adventices vivaces, d'adventices jeunes cachées sous le couvert permanent : nécessité de les mettre à découvert pour l'efficacité du désherbage totale avant semis;

- L'application d'un glyphosate (ou d'un anti dicots si pas de présence de graminées adventives) est nécessaire au plus près de la levée dans la limite de la réglementation en vigueur. La dose doit être raisonnée. Première régulation chimique du couvert permanent;

- Le désherbage de la céréale (anti graminée et anti dicots d'automne) peut être allégé d'un passage de pré-levée, sauf dans les situations à forte pression graminées résistantes. Ce désherbage permet une régulation supplémentaire du couvert permanent;

- Si l'automne est doux et qu'il y a une reprise végétative du CVP, une régulation avec quelques grammes d'Allié est suffisante avant l'entrée d'hiver. Attention aux secteurs à tendance océanique : sans dormance du couvert permanent, une gestion rigoureuse doit être entreprise.

3 points clé à retenir

- Point 1 : La régulation du couvert permanent est obligatoire sous peine de diminuer le rendement;

- Point 2 : La prise en considération du stade des adventices et du couvert permanent pour sa régulation chimique par du glyphosate;

- Point 3 : Bien surveiller une reprise végétative du couvert permanent à l'automne.

Sources bibliographiques

- Illustration_Regulation.pdf

- https://www.verdeterreprod.fr/wp-content/uploads/2020/03/74611_1.pdf

- https://www.arvalis-infos.fr/comment-reguler-la-croissance-des-legumineuses-presentes-dans-le-ble--@/view-27145-arvarticle.html

Rejoignez AgroLeague
Les agronomes AgroLeagues vous donnent un conseil personnalisé pour prendre les meilleurs décisions sur votre ferme. Accéder à nos tours de plaine et rencontrez des agriculteurs qui font face aux mêmes problématiques que vous.
Echangez avec un animateur
Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter