Les intérêts de la régulation du CVP

Article
9/5/2022
Partager l’article
Les intérêts de la régulation du CVPLes intérêts de la régulation du CVP

L'implantation d'un CVP présente de multiples avantages

Ces couverts sont le plus souvent composés de légumineuses pour les bénéfices qu’elles apportent en termes d'auto fertilité :

  • Assurer une couverture du sol vivante en interculture sans devoir refaire un semis spécifique annuel;
  • De par sa présence sur une plus longue période, le couvert semi-permanent a un meilleur impact qu’un couvert d’interculture en termes de structuration, fertilité biologique du sol et concurrence des adventices;
  • Certains agriculteurs ont promu et montré une belle réussite agro - économique des couverts permanents. Retrouve la présentation d’Hubert Charpentier sur le semis direct sous couverts permanents sur ce lien.

La RÉGULATION du couvert est primordiale

Les cultures céréalières sont implantées dans un Couvert Végétal Permanent (CVP) en place depuis au moins un an. La RÉGULATION du couvert est primordiale car le couvert, fortement implanté, est compétitif vis-à-vis de la culture dès l'installation de la céréale :

  • sur les ressources en eau;
  • sur les ressources en éléments nutritifs (même l'azote pour un CP de légumineuses);
  • sur les ressources à la lumière (pénalise la photosynthèse).

Le graphique ci-dessous illustre les résultats d'essais menés par la chambre d'agriculture de la Nièvre en 2015 pour montrer l'effet d'un couvert permanent régulé ou non sur le rendement du blé tendre. Sur ces essais et au vu des conditions de cette année là, le blé implanté dans un couvert de luzerne non-régulé a obtenu un rendement inférieur de 11% comparé aux 2 autres modalités.

Impact du couvert permanent sur le rendement du blé tendre (source : essais Chambre d’Agriculture de la Nièvre, 2015)

Comme le CVP a été implanté avec un certain coût et que l'on veut que il soit utile plusieurs années, l'objectif est de maitriser son développement SANS le détruire afin de maintenir une couverture végétale pérenne. Dans ce cas, les herbicides appliqués doivent avoir une efficacité sur les adventices sans compromettre la survie du CVP.

2 leviers d'action sur la régulation des couverts :

  • Biomasse végétale à maximiser : limiter la luminosité dans la végétation et concurrencer le couvert de légumineuses pérennes (densité de semis, association, fertilisation, choix vériétal). Ce levier est d'autant plus important en agriculture biologique où les produits de synthèse sont interdits;
  • Régulation chimique : freiner le développement du couvert via des produits adaptés à la dynamique du couvert ,choix du produit et dose adaptée.

Obtenez votre conseil stratégique gratuit
Rejoignez notre communauté pour obtenir votre conseil stratégique gratuit, accéder à nos tours de plaine et échanger avec nos membres.
Se faire rappeler
Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter