Blog

Tous les sols créent de l’argile

Anthony Frison
Agronomie
14/6/2022
Partager l’article
Tous les sols créent de l’argileTous les sols créent de l’argile

Un sol qui fonctionne bien est un sol qui crée en permanence de l’humus

Comme mentionné dans la formation AgroLeague sur la matière organique, l’humus est formé en majorité par la présence de racines vivantes dans le sol.

Dans un sol qui fait hypothétiquement 2 mètres de profondeur, l’action des acides humiques, fulviques et/ou exsudats racinaires peut éroder la roche en dessous et créer jusqu’à 5 t/ha/an d’argiles. Ces argiles néo-formées sont créées dans la profondeur du sol et l'action des vers de terre (bioturbation) permet de les remonter et de créer du sol et de créer du sol en surface.

Par ailleurs, ont été constatées ces dernières années l'apparition et la prolifération d'adventices parfois difficiles à maîtriser chimiquement sur certaines parcelles. Ces plantes bio indicatrices surviennent en réponse à une perturbation du sol qui peut être liée à un lessivage accentué des argiles lié aux pratiques culturales et/ou aux épisodes climatiques extrêmes.

Créer du sol, c’est créer de l’argile et améliorer son capital

Il est donc essentiel dans une démarche de réduction des charges d'optimiser la fertilité biologique de nos sols. Créer de la fertilité biologique via les systèmes racinaires des plantes et des couverts végétaux permet d'améliorer le taux d'humus, de créer d’argile et d'augmenter la capacité de stockage des éléments minéraux. Ce phénomène permet de diminuer les pertes, mais également de réduire le besoin en intrants pour des rendements équivalents et d'améliorer l’efficience des intrants que l’on apporte.

3 points clé à retenir

  • Point 1 : La différence entre argile granulométrique et minéralogique est une notion importante à garder en tête lors de l’interprétation des analyses de sol;
  • Point 2 : Les argiles minéralogiques, selon leur composition et leur agencement dans l'espace, ont des propriétés physiques et chimiques différentes;
  • **Point 3 :**Des pratiques agricoles vertueuses créent des argiles, donc indirectement permettent de tendre vers une amélioration de la fertilité biologique et une réduction des intrants.

Sources bibliographiques

Différents cours sur les argiles + références dans le texte citées en commentaire des figures

CAILLERE S., HENIN S. et RAUTUREAU M., 1982. Minéralogie des argiles, 2 tomes, Masson, Paris

RAUTUREAU M., CAILLERE S. et HENIN S., 2004. Les argiles, éd. Société des Industries Minérales, Paris

https://lasim.org/images/doc_gratuite/argiles.pdf

https://fr.wikipedia.org/wiki/Argile

Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter