Doses d'utilisation du glyphosate selon les différents cas de figures

Article
9/5/2022
Partager l’article
Doses d'utilisation du glyphosate selon les différents cas de figuresDoses d'utilisation du glyphosate selon les différents cas de figures

Le glyphosate est essentiellement une matière active anti-graminées

Doses d'utilisation selon les différents cas de figure

Le glyphosate est essentiellement une matière active anti-graminées

Sur dicotylédones, il est préférable de l'associer avec du 2-4 D en interculture :

- L’utilisation de spécialités autorisées pour cet usage (U 46 Pro ®, CHARDOL 600 ®) en association avec les spécialités commerciales à base de glyphosate, permet de contrôler efficacement certaines dicotylédones (liserons, crucifères).

- ⚠️ L'usage du 2-4 D peut compromettre l’efficacité du glyphosate. Un risque existe de "griller" trop vite la plante et de ne pas laisser le temps au produit systémique de migrer vers les racines de l'adventice.

Doses conseillées

Le tableau ci-dessous résume les doses recommandées pour le glyphosate et 2.4D selon les adventices à détruire.

⚠️ Ce tableau date d'avant les restrictions d'usage en vigueur depuis 2021.

Doses conseillées selon les types d'adventives avant les restrictions d'usage (source : ANSES, 2020)
Doses conseillées selon les types d'adventives avant les restrictions d'usage (source : ANSES, 2020)

⚠️ Certaines cultures présentent une sensibilité au 2-4 D, délai nécessaire avant implantation. Le tableau suivant résume les délais à respecter selon les cultures.

Délais à respecter selon les cultures pour l'utilisation du 2.4D (source : ANSES, 2021)
Délais à respecter selon les cultures pour l'utilisation du 2.4D (source : ANSES, 2021)
Rejoignez AgroLeague
Les agronomes AgroLeagues vous donnent un conseil personnalisé pour prendre les meilleurs décisions sur votre ferme. Accéder à nos tours de plaine et rencontrez des agriculteurs qui font face aux mêmes problématiques que vous.
Echangez avec un animateur
Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter