Quel est le seuil d'intervention pour le charançon des siliques ?

Ravageurs
9/5/2022
Partager l’article
Quel est le seuil d'intervention pour le charançon des siliques ?Quel est le seuil d'intervention pour le charançon des siliques ?

Les vols de charançons des siliques se poursuivent dans certains secteurs, avec pour le moment une présence globalement sous le seuil indicatif de risques.

Notre équipe d’agronomes combine surveillance régulière des bulletins de santé du végétal et observation au champ lors des visites de ferme pour apporter un conseil le plus personnalisé possible aux membres de la League.

Description du charançon des siliques

Le charançon des siliques (ceutorhynchus assimilis) est un coléoptère noir d’environ 3 mm de long qui peut paraître gris du fait de sa pilosité. Il se caractérise comme tous les charançons par une trompe qui porte ses antennes. Ce ravageur pique le colza pour s'alimenter dans les siliques et/ou y pondre ses œufs.

Les dégâts causés par le charançon restent dans la majorité peu dommageables pour le colza. Cependant, en perforant les jeunes siliques, celui-ci permet ensuite à la cécidomyie des siliques (Dasineura napi) d’y pondre. Ce sont les larves de cécidomyies qui provoquent les pertes par éclatement des siliques.

En l’absence de solution applicable directement sur les cécidomyies, la stratégie de lutte vise le charançon des siliques.

Seuil de risque et de déclenchement

Le colza est particulièrement sensible à ce ravageur à partir de la formation des premières siliques (stade G2 / BBCH71) et tant qu'il y a des jeunes siliques non-bosselées. On peut l'observer en le piégeant via une cuvette jaune et sur les plantes directement.

→ Le seuil de déclenchement est de 1 charançon sur 2 plantes à l’intérieur de la parcelle.

Si l’arrivée du charançon est significative en bordure, un traitement des bordures peut permettre d’éviter une application sur la totalité de la parcelle ensuite.

En termes de produits de traitement, un simple pyréthrinoïde homologué suffit, à condition que le produit ait la mention “abeilles”. Le traitement est à réaliser le soir et en début de nuit en l'absence de pollinisateurs. Les pyréthrinoïdes agissent par contact et ont peu de rémanence (notamment vu les températures et ensoleillement annoncés). Le traitement doit être déclenché qu’en cas de réelle nécessité.

⚠️ Point de vigilance : passer un insecticide à cette période peut avoir un effet néfaste sur la faune auxiliaire présente et donc sur leur action de prédation sur les ravageurs en interculture (larves, œufs etc.). Un traitement peut par exemple éliminer les prédateurs des pucerons cendrés et engendrer une colonisation de ces derniers après traitement.

Un risque modéré à l’échelle du territoire français

Les colza sont aux stades G2 à G4 (floraison toujours en cours) sur la région Île de France, ce qui correspond au stade de sensibilité pour le charançon des siliques. Selon le BSV du 03 mai, le vol se poursuit cette semaine avec “45% de présence en bordure contre seulement 15% au sein des parcelles”. Le risque reste en dessous du seuil indicatif de risque.

Sur la région Grand Est, le risque reste faible en Alsace et en Lorraine. En Champagne Ardennes en revanche, la présence du ravageur est en augmentation dans le réseau. Le risque est à évaluer à la parcelle.

En Bourgogne Franche Comté, le charançon des siliques a été observé dans l’Yonne et en Haute Saône avec un dépassement du seuil de nuisibilité. Des cécidomyies des siliques ont également été observées dans certaines parcelles. Le risque est donc moyen à fort.

Sur le Grand Ouest du territoire (Bretagne), la majorité des parcelles du réseau sont en fin de période de risque.

Le Sud Ouest (région Occitanie), les parcelles du réseau sont actuellement en phase de sensibilité. Selon le BSV du 26 avril, la présence du charançon des siliques a été observée en bordure sur 33% des parcelles du réseau. Une parcelle située dans le Lot-et-Garonne dépasse le seuil indicatif de risque avec 1 insecte par plante au cœur de la parcelle.

L’observation et le suivi restent essentiels dans cette dernière ligne droite pour performer en colza.

AgroLeague est le 1er groupe technique indépendant en France. En plus de la dynamique de groupe, on met l'accent sur un conseil technique de proximité et personnalisé au service des membres qui souhaitent concilier performance économique et environnementale.

Rejoins la communauté AgroLeague (+900 agris en France et en Belgique) en t’inscrivant sur ce lien pour être rappelé ou en nous contactant au +33 6 44 60 03 99.

Obtenez votre conseil stratégique gratuit
Rejoignez notre communauté pour obtenir votre conseil stratégique gratuit, accéder à nos tours de plaine et échanger avec nos membres.
Se faire rappeler
Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter