Les 4 solutions efficaces pour lutter contre les pyrales du maïs

9/5/2022
Partager l’article
Les 4 solutions efficaces pour lutter contre les pyrales du maïsLes 4 solutions efficaces pour lutter contre les pyrales du maïs

La pyrale du maïs est un lepidoptère qui pond ses œufs sur la face inférieure des feuilles de maïs à partir du printemps. Les pertes de rendement sont d’environ 7% pour une infestation d’une larve par pied, il est donc important d'adopter une gestion anticipative pour limiter ces pertes.

Bastien Lamothe, agronome chez AgroLeague dans le Sud-Ouest, a préparé cette formation pour partager des points clés sur les techniques de prophylaxie et de lutte curative pour limiter la pression de ces ravageurs et accroître la performance du maïs.

Nous analyserons dans un premier temps la biologie de ces ravageurs : bien connaître leur cycle permet d'améliorer la lutte. Ensuite, nous verrons comment suivre les vols et estimer les pertes potentielles. Enfin, nous verrons concrètement quelles sont les stratégies de prophylaxie et de lutte existantes.

Ce que tu vas apprendre dans ce module:

- Comment reconnaître facilement les différents types de ravageurs ?

- Comment anticiper l'impact des ravageurs dans ton secteur ?

- Quelles sont les solutions concrètes pour lutter contre ces ravageurs ?

Les vols de pyrales démarrent au printemps et se poursuivent pour atteindre les 100% début juillet sur une grande partie du territoire français.

Les larves creusent des galeries dans la tige du maïs et peuvent occasionner des pertes de rendement par la réduction de la circulation de la sève (baisse du PMG), la verse des plants et la chute d’épis. Elles accroissent également le risque sanitaire car les plants attaqués deviennent plus sensibles au développement de maladies fongiques.

En fonction des zones géographiques et du contexte climatique, une ou plusieurs générations d’insectes peuvent se succéder et accroître la pression des ravageurs sur le maïs.

Maïs dans les Landes (40)

Mieux connaître les ravageurs du maïs

La reconnaissance visuelle des insectes nuisibles et la connaissance de leur cycle sont les premières étapes pour améliorer la lutte contre la pyrale du maïs.

Pyrale et Sésamie : faire la différence

Pyrale et sésamie font partie des ravageurs les plus surveillés sur maïs : il est important de savoir les reconnaître.

Pyrale du maïs adulte (ARVALIS, 2020)

Pyrale (ostrinia nubilalis)

  • Taille de la larve de la pyrale : de 2 à 20 mm selon le stade larvaire.
  • Couleur : gris clair, elle présente sur le dos une ligne longitudinale gris foncé.

Sésamie (sesamia noctuidae)

Sésamie au stade larvaire à gauche et au stade adulte à droite (ARVALIS, 2020)

- Taille de la chenille : 40 mm à développement complet.

- Couleur : rose pâle quel que soit le stade larvaire, dépourvue de poils, et présente des points noirs de chaque côté (orifices respiratoires) qui lui sont caractéristiques.

Mieux comprendre le cycle des ravageurs

En t'inscrivant à ce module, tu retrouveras dans cette partie deux représentations schématiques du cycle de la pyrale du maïs ainsi que les explications de Bastien Lamothe sur éléments clés à retenir.

Biologie de la pyrale du maïs

Larve de pyrale du maïs (PINTEREST, 2022)

Dans le Sud-Ouest de la France, les vols surviennent vers fin mai-début juin.

À l'automne, la larve de pyrale du maïs redescend dans la tige, se réfugie dans le collet du maïs ou se conserve dans les résidus de cultures.

En l’absence de contrôle, les chenilles de pyrale du maïs peuvent causer des ravages importants sur la culture.

Comment suivre le cycle des ravageurs ?

Le BSV (bulletin de santé du végétal) est le rapport privilégié pour suivre l'avancée des vols.

Il est important de le suivre régulièrement pour connaître l'état des lieux du niveau d'infestation en fonction des secteurs et décider, ou non, d'une intervention si nécessaire sur maïs.

En t’inscrivant au module, tu retrouveras un exemple de rapport BSV et des conseils de Bastien Lamothe pour le suivi.

Suivre et anticiper les impacts

Tu retrouveras dans cette partie du module ces explications sur le suivi des pressions insectes en fonction des différents secteurs

Quelles sont les zones avec la plus forte pression ?

La zone de développement de la pyrale s’étend plutôt vers le nord et l’ouest.

Dans un secteur à forte pression, le suivi des pyrales du maïs et la mise en place d'une gestion anticipative sont importantes pour réduire les pertes sur le maïs.

Quelles sont les pertes possibles ?

Trace de l’entrée des larves dans la tige du maïs (PINTEREST, 2022)

Les dégâts occasionnés par la pyrale du maïs se traduisent par la perforation des feuilles.

La présence d’un trou ou de sciure à la base d’une feuille marque l’entrée des larves dans la tige du maïs.

En t'inscrivant à ce module, tu retrouveras un protocole simple et rapide à mettre en place pour estimer la pression N+1 et les dégâts sur la culture.

Quatre principales solutions pour lutter contre les pyrales du maïs

Après avoir posé le cadre, tu retrouveras dans cette partie les conseils de l’équipe d’agronomes d’AgroLeague pour adopter une gestion anticipative des pyrales du maïs, toujours dans un objectif de performance et de réduction des produits phytosanitaires.

Le broyage des résidus

Broyage des cannes de maïs après semis d’un blé tendre dans l’Allier (03)

Les larves des pyrales du maïs passent l'hiver dans les résidus de culture et résistent aux gelées.

Les conditions climatiques n’ont donc que peu d’impact sur la gestion des larves.

Il est donc conseillé d'adoptet une gestion adaptée des résidus de cultures pour limiter la présence de populations pouvant présenter un risque pour les maïs de la campagne suivante.

Le sucre

Le saccharose : un produit qui a montré une efficacité pour réduire les pontes des pyrales sur le maïs

Les pyrales du maïs sont sensibles au taux de sucre dans la sève : des applications foliaires de sucre ont montré une efficacité sur la pyrale du maïs.

En t'inscrivant à ce module, tu découvriras comment s'y prendre concrètement :

- Comment le sucre agit sur la physionomie de la pyrale du maïs ?

- Quel dosage utiliser et à quel stade réaliser l’application

- Quels sont les résultats attendus ?

Un moyen de lutte biologique : les trichogrammes

Trichogramme adulte (PINTEREST, 2022)

Les trichogrammes sont des micro hyménoptères qui parasitent les oeufs de pyrales du maïs uniquement, inefficace sur les sésamies.

L'efficacité de cette technique est entièrement dépendant de son positionnement : viser les premières pontes au début des vols de la pyrale du maïs. Une fois les larves sorties, les trichogrammes n’ont plus d’effet.

Les chauves-souris

Cet auxiliaire de culture consomme des papillons nocturnes (dont font partie la pyrale du maïs et la sésamie).

Une étude sur la pyrale du maïs a montré une baisse significative de ce ravageur due à la présence de chauve-souris.

En t'inscrivant à ce module, tu retrouveras cette étude ainsi que des conseils pour favoriser la présence de cet auxiliaire à proximité des parcelles.

Positionnement et coûts des solutions

Les insecticides restent bien sûr une soution curative si nécessaire.

Pour assurer une efficacité contre la pyrale du maïs, le positionnement des insecticides est la clé de la réussite.

Découvre la liste des insecticides, des conseils de Bastien Lamothe sur leur positionnement ainsi qu'un comparatif des coûts des différentes solutions proposées.

Obtenez votre conseil stratégique gratuit
Rejoignez notre communauté pour obtenir votre conseil stratégique gratuit, accéder à nos tours de plaine et échanger avec nos membres.
Se faire rappeler
Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter