Blog

Enrober les semences de maïs pour gagner en vigueur au démarrage

Roméo Vezo
Résponsable du contenu agronomique
Technique
9/5/2022
Partager l’article
Enrober les semences de maïs pour gagner en vigueur au démarrage

L’enrobage de semences consiste à préparer les semences à l'aide de produits de synthèse ou de substances naturelles afin de donner un coup de boost au démarrage de la culture.

L’avantage de cette technique est son coût réduit et sa facilité de mise en place pour un gain quantitatif et qualitatif possible du maïs.

Les intérêts de l'enrobage de semences

L'enrobage des semences "maison" ouvre plusieurs voies de changement et d'amélioration / à un traitement de semence classique :

  • Inhibition du développement des micro-organismes pathogènes autour de la graine ;
  • Sélection de substances naturelles qui préviennent des dommages causés par les insectes du sol ou aériens ;
  • Favorise la germination / la vigueur au démarrage : cet aspect est particulièrement utile dans un contexte avec des phytotoxicités engendrées par des programmes de désherbage chargés ;
  • Améliore la résistance des graines et plantules aux maladies de fonte de semis et aux attaques de parasites.

En termes d'intérêt vis à vis de la fertilisation, les premiers retours terrains tendent effectivement à nous faire penser qu’il est possible de réduire le besoin total en azote et de prévenir les carences en oligo éléments. Cependant, les références restent limitées.

Deux recettes d’enrobage “maison” recommandées par notre équipe d’agronomes pour le maïs

Recette n°1

Un enrobage maison peut être constitué des produits suivants pour 100 kg de semences :

  • Acides humique et fulvique 0,75 L (type Humifirst) ;
  • Eau de pluie 0,5 L ;
  • Mélasse 10 cL ;
  • Algues Liquides 0,75 L ;
  • Compost Lombricompost 100 g à 500 g ;
  • Trichoderma 50 à 500 g ;
  • Guano de chauve-souris 200 g.

Recette n°2

Une autre piste intéressante pour l'enrobage, toujours pour 100 kg de semence :

  • 1 L d'Humifirst (acide humique et fulvique, mais attention ces molécules peuvent limiter la germination si surdosé) ;
  • 0,5 L de coca-cola (le sucre + caféine + un peu d’acide phosphorique favorise la croissance au démarrage) ;
  • 20 g de sulfate de zinc
  • 20 g de sulfate de manganèse dissous dans 0,25 L d'eau.

Les oligo-éléments zinc et manganèse sont les premiers éléments dont la plante a besoin. Dans ce cadre-là, on peut ajouter le vinaigre sans souci et la préparation peut être réalisée de manière anticipative.

----
Merci à J-C Devilliers pour les essais et l'aide que tu as fournis pour élaborer ces recettes - Anthony Frison, agronome de la League fait des travaux sur le sujet également.

---

L'optimisation de la nutrition des cultures est un des principaux leviers sur lesquels nous travaillons avec les membres de la League.

AgroLeague est le 1er groupe technique indépendant en France. En plus de la dynamique de groupe, on met l'accent sur un conseil technique de proximité et personnalisé au service des membres qui souhaitent concilier performance économique et environnementale.

Rejoins la communauté AgroLeague (+900 agris en France et en Belgique) en t’inscrivant sur ce lien pour être rappelé ou en nous contactant au +33 6 44 60 03 99.

Ne manquez aucun article
Recevez nos dernières publications dans votre boite mail.
S’inscrire à la newsletter