ACCUEILLes membresBlog
Rejoins nous

Retour blog

Le rôle des protozoaires dans la minéralisation de l’azote

Posté le 
23/9/2020
 par 
AgroLeague

Aujourd’hui, c'est Romain Vandekerckhove qui prend la plume de L’Agronomie et Nous. Romain est agronome et passionné d’animaux sur et dans le sol chez AgroLeague. Les protozoaires font partie des micro-organismes qu’on retrouve dans le sol. Ces organismes unicellulaires, qui se nourrissent de bactéries, font partie du régime alimentaire des populations de vers de terre bénéfiques en agriculture.

C’est quoi un protozoaire?

Les protozoaires font partie des micro-organismes qu’on retrouve dans le sol. Ces organismes unicellulaires, qui se nourrissent de bactéries, font partie du régime alimentaire des populations de vers de terre bénéfiques en agriculture.

Les protozoaires participent à la libération de l’azote pour la plante

Les mécanismes de cette activité biologique ont lieu dans la rhizosphère, la partie proche des racines. Les protozoaires ont un ratio C/N de 30:1 tandis que les bactéries ont un ratio plus faible, de l’ordre de 5:1. Un protozoaire va consommer l’équivalent de 6 bactéries afin de répondre à ses besoins nutritifs en carbone. Alors que les besoins nutritifs en azote des protozoaires sont moindres par rapport aux bactéries, la consommation de 6 bactéries entraîne la libération de 5 unités d’azote. L’action des protozoaires libère l’azote qui compose le corps des bactéries; la minéralisation de l’azote augmente de 5 à 20% grâce à l’action des protozoaires.

Comment influencer la quantité de protozoaires dans les sols ?

L’augmentation du nombre de protozoaires dans la rhizosphère a un double effet :

  • L’augmentation de la population de vers de terre;
  • Un meilleur recyclage de l’azote du sol.

Les insecticides ont un impact négatif sur les populations de protozoaires dans le sol. Les herbicides et les fongicides semblent avoir un impact moins important.

Plusieurs stratégies sont étudiées pour ré-inoculer les parcelles en protozoaires. L’utilisation de thé de compost oxygéné ou thé de luzerne peuvent être des moyens pour augmenter considérablement la quantité de protozoaires dans les sols.

Les 3 principes de la santé des sols sont la perturbation minimale du sol par les outils métalliques, le maintien d’une couverture végétale permanente et une diversité apporté dans les rotations. Ces actions permettent de maintenir les populations de protozoaires bénéfiques et ainsi tendre au maximum vers l’auto-fertilité des sols.

Retour blog

pour nous rejoindre

Inscris-toi