Gestion du ray grass en rotation céréalière

Quelles sont les levées de dormance du ray-grass et les principaux leviers de lutte ?
Mis à jour le
27/10/2020
 par 
AgroLeague

Quelles sont les levées de dormance du ray-grass et les principaux leviers de lutte ?

Le ray-grass est une graminée problématique dans les systèmes céréaliers. Elle est présente généralement dans les sols en-dessous de 30% d'argile, où les structures de sol sont mauvaises (prise en masse/battance/compaction/travail du sol régulier/possible manque de CaCO3 et/ou de matière organique). Il montre donc un problème de bases non solubles (Ca, K, Mg) mais indique généralement aussi un déséquilibre minéral K<Mg.

Concernant les facteurs qui lui sont favorables :

  • Problème de structure avec notamment une perte de la stabilité structurale qui peut être liée à une perte des argiles, un détachement des ions calcium et donc un taux de calcaire actif trop faible (pas assez de carbonates). Ces facteurs sont renforcés par le travail du sol (qui déstabilise la structure du sol). Attention cependant, le SD favorise la décalcification de surface, facteur principale de la dislocation du complexe argilo-humique et des argiles;
  • Ratio K/Mg déséquilibré avec trop de potasse ou pas assez de Mg. Souvent, si ce ratio est au dessus de 2, cela est favorable au RG = tu peux essayer des micro-placettes test avec 1 sac de plâtre sur 100m2, réalisable aussi avec de l'oxyde de magnésium.
  • Un excès d'azote dans le sol (qui peut être lié à une surminéralisation à cause du travail du sol);
  • D'autres critères peuvent entrer en jeu comme les conditions de sol (humidité et température) et le climat de l'année et surtout au printemps qui peut influencer la levée de dormance : la dormance est plus forte (la graminée à plus de mal à lever) si le printemps a été humide et frais (c'est principalement vrai pour le vulpin mais aussi pour le RG).

Les leviers de lutte sont nombreux :

  • Couverts végétaux denses;
  • Travail de sol limité : la non-perturbation du sol est la technique la plus efficace contre la mise en germination des graines de RG. Ensuite, en travail de sol, la labour est la seconde meilleur efficacité, à condition de ne pas y revenir dans les 5 ans. Puis, le travail du sol superficiel est le moins efficace dans la lutte contre le RG;
  • Diversité des espèces dans la rotation;
  • Incorporer des espèces pérennes en couverture permanente (luzerne/trèfle/lotier);
  • Corriger l'équilibre minéral avec des apports de magnésium (Dolomie/Carbonate/Oxyde magnésium). Il est possible de tester au sein des parcelles, étaler un sac de plâtre (Gypse=CaSO4) sur 100m2 bien délimité et un second test avec de l'oxyde de magnésium;
  • Semis sous couvert;
  • Récupération de menue-paille à la moisson;
  • Rotation 2-2 (hiver-hiver/Printemps-Printemps).

Envie d'améliorer la rentabilité de ta ferme ?

Inscris-toi ici pour être rappelé par l'animateur de ton secteur !
Voir toutes les recos