Lutter contre le ray grass

Quelle stratégie de désherbage contre graminées adventives résistantes en rotation céréalière
Mis à jour le
27/10/2020
 par 
AgroLeague

Hubert Mercier, membre AgroLeague dans l'Eure (27) en polyculture élevage, nous a posé la question suivante :

"J'ai des gros pb de Raygrass et vulpin résistant. Quel schéma de désherbage adopter en céréale + adjuvantation ?"

La lutte contre le ray grass et le vulpin est globale.

La lutte chimique est, à elle seule, rarement suffisante et doit s’accompagner d’une stratégie plus globale sur l’exploitation.

Les leviers agronomiques potentiellement actionnables

  • Le décalage de la date de semis, accompagné d’un faux semis, pour éliminer une première levée fait partie des solutions à envisager.
  • On peut également jouer sur l’effet « low disturbance » (faible foisonnement), les graminées type ray grass et vulpins étant sensibles au remuement de la terre. En évitant de perturber la terre, on diminue grandement leur levée. Il va s’en dire que la vitesse de semis devra être adaptée pour éviter de trop foisonner la terre (6 km/h ou moins). Un semoir permettant le semis direct est nécessaire. Les semoirs à disques sont clairement supérieurs aux semoirs à dents dans cette optique.

La lutte chimique repose sur un programme regroupant trois matières actives : le flufenacet, le prosulfocarbe et le chlortoluron.

Ses matières actives sont essentiellement racinaires et ne nécessitent donc pas l’utilisation d’un adjuvant spécifique. Elles requièrent en revanche une bonne humidité du sol pour être efficace et d’être appliquées avant la levée des graminées idéalement ou à un stade jeune a minima.

Quelques précisions

  • Réglementairement le passage du Chlortholuron est possible jusqu’au 28/02 et stade tallage des plantes. Il est par ailleurs réglementairement interdit sur sol drainé et à réserver aux variétés tolérant son utilisation.
  • Pour avoir une bonne sélectivité, il est impératif d’avoir un grain bien enterré (au moins 2 cm) et donc un semis régulier.
  • Il est éventuellement recommandé de monter la densité de semis pour pallier les éventuelles pertes liées à ces programmes (très costauds) d’automne.
  • Les doses de produits sont à moduler selon les types de sol. En terre lourde, les doses peuvent être utilisées. On préféra le doses basses en terre filtrante
  • Les fortes pluies (>20mm) dans les 3-4 jours après application peuvent augmenter le manque de sélectivité.

Envie d'améliorer la rentabilité de ta ferme ?

Inscris-toi ici pour être rappelé par l'animateur de ton secteur !
Voir toutes les recos